Une étude italienne menée sur près de 23 000 personnes rapporte les effets bénéfiques de la consommation de piment sur le risque de mortalité, en particulier par maladies cardiovasculaires.

Le piment important

Le piment est une des épices des plus utilisées en cuisine. On lui attribue plusieurs effets bénéfiques sur la santé. Notamment grâce à son composant actif, la capsaïcine. Le piment permet de contrôler l’insuline, d’éviter surpoids, obésité. Il posséde également des propriétés basifiantes.

L’étude parue dans Journal of the American College of Cardiology annonce l’effet bénéfique du piment sur le risque de mortalité. En effet, le piment réduirait toutes causes de mortalité et le risque de maladie cardiovasculaire.

L’étude

Les chercheurs ont analysé les données de 22 811 participants. Ils ont suivi leur état de santé sur une période de 8 ans et ont recueilli leur habitudes alimentaires grâce à des questionnaires.

Les résultats montrent que les personnes qui consomment des piments régulièrement (au moins 4 fois par semaine) ont un risque de mortalité toutes causes et par maladies cardiovasculaires diminué respectivement de 23% et 34% par rapport aux personnes qui n’en consomment pas. L’effet bénéfique de la consommation régulière de piment est particulièrement important sur le risque de mortalité par crise cardiaque (diminution du risque de 44%) et celui de mortalité cérébrovasculaire (diminution du risque de 61%).